Aperçu historique

Le Diocèse

Le diocèse a été créé par Saint Jean Paul II en 1995. Son premier évêque fut Mgr Fernando Prego Casal. Le diocèse et sa cathédrale sont sous le patronage de Sainte Claire d’Assise.

Sur le territoire diocésain se trouvent des populations présentes depuis les premiers temps de la colonisation :

  • Sancti Spíritus, fondée en 1514, es une des 7 premières villes de Cuba,
  • Remedios, huitième ville cubaine, fondée en 1515

La capitale diocésaine actuelle est Santa Clara, fondée en 1689.

infografia_jurisdicciones_eclesiasticas-04

jose vandorUn des hommes importants de l’histoire du diocèse est le Père José Vandor. Hongrois de naissance mais cubain de cœur, il fut le premier directeur de l’Ecole Salésienne de Santa Clara, et est reconnu pour ses gestes en faveur de la paix lors de la bataille de Santa Clara en 1958.

Pour sa vie exemplaire dédiée au travail pastoral et pour sa sainte mort, il est actuellement Vénérable et une cause de béatification est en cours.

La « Révolution », un tournant historique pour l’Eglise cubaine

Durant les luttes révolutionnaires des années 1950, cette région fut aussi le théâtre d’affrontements majeurs. La prise de Santa Clara marqua la fin de la dictature de Batista (décembre 1958).

De 1959 à 1995, la pratique religieuse a été compliquée par les choix du régime castriste.

Ainsi, un catholique pratiquant avait un accès restreint à l’emploi dans les entreprises d’État. Il est à noter que l’État, durant cette période, détenait toutes les entreprises du pays.

Les jeunes catholiques pratiquants se voyaient refuser l’accès à l’université. Ils ont dû passer leur diplôme a posteriori ou par des instituts officieux. La plupart d’entre eux n’ont pas étudié à l’université et n’ont donc pas pu obtenir un travail de leur choix.

Dès les années 1960, le gouvernement a pris possession de l’ensemble des bâtiments non cultuels ainsi que de l’ensemble des œuvres sociales. Du fait des freins mis à la pratique, ces bâtiments sont peu à peu tombés en ruines.

Il est à noter que les troupes révolutionnaires avaient détruit des églises lors de leur prise de pouvoir.

Je souhaite soutenir la mission

Accueil